GOALI aide les bibliothécaires et les chercheurs à «connaître nos droits et à respecter les droits des autres»

Published: mardi 5th mars 2019
Category: Non classé

Il y a un an, nous avons lancé GOALI afin de ou dans l’optique de fournir aux pays en voie de développement un accès à un contenu juridique académique et à une formation. À l’occasion du premier anniversaire, nous avons demandé à nos utilisateurs pourquoi les informations juridiques étaient importantes pour eux et comment nous pourrions améliorer le portail.

Lancé le 6 mars 2018, GOALI (Accès mondial en ligne aux informations juridiques) est le programme le plus récent du partenariat Research4Life. Il offre un accès en ligne au contenu juridique académique et à une formation pour la recherche, et au profit des les institutions publiques et à but non lucratif dans les pays en développement.

Après un an d’activité, notre équipe a lancé un sondage afin de mieux comprendre les besoins de nos utilisateurs. Plus de 77 utilisateurs d’environ 20 pays à revenu faible ou intermédiaire ont partagé leurs expériences. La moitié d’entre eux étaient des bibliothécaires, 26% des chercheurs et près de 10% des fonctionnaires. Cela confirme que les bibliothécaires jouent un rôle clé dans la promotion de l’accès à une recherche et à des ressources scientifiques de haute qualité. Un tiers des utilisateurs les plus enthousiastes travaillent dans les universités, suivis par les instituts de recherche et les administrations publiques.

Les bibliothécaires font souvent face à un manque d’accès à l’information juridique. «Mon université a une école de droit, mais les frais d’abonnement aux bases de données sur le droit sont très élevés. Par conséquent, GOALI contribue à combler cette lacune », écrit Caroline Kobusingye de la bibliothèque de l’Université de Makerere en Ouganda.

L’information juridique «est très importante car elle soutient l’enseignement, la recherche et l’apprentissage dans les établissements universitaires proposant des programmes juridiques et des programmes connexes», a déclaré Diana Mawindo de l’Université polytechnique du Malawi. « GOALI donne un accès en texte intégral aux publications auxquelles nous n’avons pas accès la plupart du temps. »

Nos utilisateurs mentionnent souvent à quel point il est pratique de servir les clients des usagers distants via un accès aux ressources électroniques: «Étant donné que j’utilise normalement des livres électroniques, il est toujours possible d’aider un conférencier ou un étudiant à distance. Une fois que je suis appelé une fois que l’on me fait appel, je  télécharge et l’envoie par courrier électronique », a mentionné Elizabeth Naigaga Kasedde, bibliothécaire à l’Université Busoga en Ouganda.

Emmy Medard Muhumuza de l’Université Busitema, en Ouganda, a déclaré: «La plupart des disciplines ont un aspect juridique et, par conséquent, GOALI est utile à toutes les institutions. Il a également un contenu autre que légal. « 

Les La question des droits d’auteur et les droits de propriété intellectuelle, qui sont essentiels pour les chercheurs, constituent un autre aspect important. «En tant qu’administrateur de la recherche, les informations juridiques m’aideront à apporter un appui aux les chercheurs dans la rédaction de demandes de subvention, les questions de propriété intellectuelle, la gestion des demandes de subvention et les activités entrepreneuriales de l’Université», a déclaré Grace O. Tayo de l’Université de Babcock, au Nigeria.

Pascal Soubeiga, bibliothécaire burkinabé, a été l’un des répondants à souligner que «l’information juridique est importante pour connaître nos droits, mais aussi pour respecter les droits des autres». Il a poursuivi: «GOALI est aussi un outil de partage d’expériences en droit, en économie et en gestion. Une étudiante m’a dit qu’elle avait appris plus avec GOALI que lors de ses cours à l’université en raison du manque de documents dans les bibliothèques. ”

Les fonctionnaires, quant à eux, signalent que l’accès à l’information juridique facilite la prise de décision. «L’année dernière, j’ai développé la politique de propriété intellectuelle et de transfert de technologie du Système national de science et de technologie [du Guatemala]», a écrit Erick Velásquez, directeur de la génération et du transfert de connaissances au Secrétariat national de la science et de la technologie au Guatemala. «J’ai utilisé des textes juridiques et des journaux que j’ai trouvés dans GOALI pour le rédiger. Cela m’a aidé à avoir une vision plus large et à élaborer une meilleure politique. “

Comment pouvons-nous améliorer GOALI

Dans le sondage, nous avons également demandé à nos utilisateurs ce que nous pourrions faire pour rendre GOALI encore plus utile. Ils ont souligné qu’ils avaient souvent besoin d’accéder à la jurisprudence, aux rapports et aux lois des pays du Commonwealth, en plus des bases de données juridiques importantes et du contenu local, tels que des articles en provenance d’Afrique. Le prince Jacon Igwe de la bibliothèque de Nnamdi Azikiwe (Nigéria) a suggéré: «Regardez des livres et des publications locales contenant des exemples comparables qui peuvent réellement améliorer la vie de ceux qui vivent à la base. »

Enfin, les utilisateurs demandent souvent des informations sur les sciences sociales ou sur des disciplines spécifiques telles que la psychologie. Certains utilisateurs ont également demandé des possibilités de formation complémentaires. «Chaque mois, environ 1 000 utilisateurs se connectent à GOALI et je suis très heureux d’apprendre qu’ils utilisent des informations juridiques pour éclairer leurs recherches et leurs études juridiques, mais qu’ils utilisent également des ressources d’autres disciplines telles que les études environnementales, la gestion ou la psychologie», a déclaré l’administrateur du programme GOALI, Richelle Van Snellenberg. «Nos partenaires de la bibliothèque de droit Lillian Goldman de la Yale Law School travaillent sans relâche pour aborder les éditeurs qui peuvent sont à mesure d’offrir davantage de ressources juridiques de base ou un accès à des bases de données juridiques.»

En outre, plusieurs bases de données en accès libre ont été ajoutées au portail GOALI, telles que NATLEX, la base de données du BIT sur la législation nationale du travail et de la sécurité sociale, ainsi que la bibliothèque africaine de droit et l’African Journals OnLine (AJOL), la plus grande bibliothèque en ligne de revues savantes au monde publié en Afrique.

«Alors que nous continuons à ajouter du contenu, nous demeurons (ou sommes) conscient que nous devons ténir  informer nos  usagers de ces nouvelles ressources», a ajouté Richelle. C’est dans ce sens que  des collègues de la bibliothèque Cornell Law School ont animé la première formation GOALI en janvier 2019 à Johannesburg. «Nous espérons pouvoir organiser plus de sessions bientôt. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires Research4Life pour développer des modules de formation en ligne communs à tous les programmes Research4Life, y compris GOALI. ”